AccueilBibliographie Adhésion
Dernière mise à jour :
lundi 18 septembre 2017






Sur le web
Voyage Portugal
Voyages au Portugal et Séjours au Portugal - Informations pour organiser et réserver votre voyage au Portugal (Week-ends, Séjours, Circuits, Croisières, location voiture ...) - Promotions pour partir pas cher au Portugal
Editions L’Originel
L’Originel
Revue et Maison d’Edition, aventure éditoriale phare de la recherche ésotérique, explore un corpus de références, sorte de "Trésor du Savoir" offrant des dossiers très denses sur les différentes filières littéraires, philosophiques ou ésotériques d’Occident comme d’Orient.
Wikio
Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse et dans les blogs pour trouver l’actualité qui vous intéresse.
Brèves
« L’affaire Vargas », de Fernando Pessoa
mercredi 17 octobre

Il s’agit d’un roman-détective, c’est-à-dire que seule compte la trame policière, le reste n’est pas important et donc pas raconté. L’intrigue se focalise sur le mystère et sa résolution. Monsieur Vargas est retrouvé mort dans une rue du quartier lisboète de Benfica. Il avait dîné chez un ami, devait en retrouver un autre en pleine nuit, mais s’il a bien quitté le domicile du premier, il n’est jamais parvenu jusqu’au deuxième.

Les enquêteurs sont convaincus qu’il s’agit d’un suicide, mais le doute subsiste. Arrive donc à un moment de l’histoire l’Auguste Dupin de Pessoa, qui était un admirateur d’Edgar Allan Poe, en la personne d’Abilio Quaresma. C’est le déchiffreur des nouvelles policières de Fernando Pessoa, qui apparaît pour la première fois dans celle-ci, selon la préface que l’auteur avait rédigée pour présenter son recueil. Quaresma le déchiffreur procède uniquement intellectuellement. Il pose à plat tous les faits, et les recoupe de façon à faire éclater la vérité.
Lire l’article complet

A lire d’urgence
Proses 2 (1923-1935), de Fernando Pessoa (La Différence)
Publié 03.07.13 par Le blog de Bernard Morlino
samedi 6 juillet 2013
par AFAFP

S’il y a deux tomes, on ne va pas se priver du second. Deux tomes pour un homme multiple c’est bien le service minimum. Cette fois, il s’agit des textes de la dernière décennie de la vie de Fernando Pessoa (1888-1935), celle qui va de 1923 à sa mort. Faisons le test d’ouvrir le livre n’importe où :

-  « Je m’estime heureux de ne plus avoir de parents. Ainsi, je ne me vois pas dans l’obligation, qui serait inévitablement lourde, d’avoir à aimer quelqu’un. Personne ne me manque, si ce n’est littérairement. Je me souviens de mon enfance avec des larmes, mais ce sont des larmes rythmiques où la prose est déjà en gestation. » (p. 231).

-  « Il y a trois sortes d’opinion, selon qu’elle relève de l’instinct (ou de l’intuition), de l’habitude, ou de l’intelligence. » (p. 192)

-  « Edgar Poe est né à Boston le 19 janvier 1809. Après la mort de ses parents, qui étaient comédiens, il fut adopté par Mrs John Allan, femme d’un commerçant de Richmond (Virginie)( ...) Très tôt le désordre s’installa dans sa vie, en raison d’une prédisposition morbide profonde, caractérisée surtout par sa tendance à l’alcoolisme... » (p. 30)

On découvre tout Pessoa dans ces trois extraits : il est net, clair et précis. Toujours intelligent et sensible. Les traducteurs respectent sa prose qui est toujours simple dans le but de se faire comprendre même dans des réflexions très pointues. Pessoa est un écrivain qui vit intensément tout ce qu’il vit et voit. Et surtout il sait transmettre.

En 1926, il écrit : « Le Duce Mussolini est fou... ». Dans ce volume nous nous confrontons de nouveau à ses hétéronymes (1), les doubles du Maestro. Il y a même des interviews. Mon discours ne varie pas : on ne peut pas se dispenser de lire Pessoa quand on aime la littérature. Il occupe la première place de mon Panthéon. Avant Molière, c’est dire ! Ecoutez plutôt : « L’artiste est la forme la plus haute de l’homme supérieur. Le saint est du type des Anges, dont le rôle est de croire ; le savant est du type des Archanges, dont le rôle est de comprendre ; mais l’artiste est du type des Dieux, dont le rôle est de créer. » Qui dit mieux ?

-  Proses 2 (1923-1935) De Fernando Pessoa Edition établie par José Blanco Traduit de l’espagnol par Simone Biberfeld, Parcidio Gonçalves, Dominique Touati et Joaquim Vital Editions de la Différence, 382 p., 19 €
-  Lire aussi le seconde volume : Proses 1 (1912-1922)

(1) Lu et entendu, de Michel Schneider, PUF, 288 p., 22 €. Dans cet essai, on retrouve Fernando Pessoa, en très bonne place. A la fois psychanalyste, romancier, critique, musicologue, essayiste, polémiste, essayiste, Michel Schneider a lui aussi une collection d’hétéronymes qui ont tous le même nom.
En savoir plus


Répondre à cet article
Dans la rubrique :
  1. Le Portugal de Pessoa
    1er décembre 2005

  2. Décès de Christian Bourgois
    21 décembre 2007

  3. L’héritage documentaire de Fernando Pessoa "trésor national"
    26 septembre 2009

  4. Le Pélerin, de Fernando Pessoa
    11 avril 2010

  5. L’éditeur Joachim Vital est mort
    11 mai 2010

  6. Ophélie et les directeurs des ressources humaines
    28 juin 2010

  7. FERNANDO PESSOA, QUARESMA, DÉCHIFFREUR
    5 juillet 2010

  8. Bibliothèque de l’été : Pessoa et le Portugal
    8 juillet 2010

  9. Retrouver le chemin de la verticalité
    18 novembre 2010

  10. L’éducation d’un stoïcien, Fernando Pessoa
    9 décembre 2010

  11. Desassossego, Lisbonne et Pessoa
    3 février 2011

  12. Lisbonne, haute en couleur
    9 mars 2011

  13. Biographie et bibliographie
    26 avril 2011

  14. Lisbonne de Fernando Pessoa
    6 mai 2011

  15. L’écrivain italien Antonio Tabucchi est mort
    26 mars 2012

  16. Traité de la négation, de Fernando Pessoa
    13 avril 2012

  17. Dialogues sur la tyrannie
    26 avril 2012

  18. L’affaire Vargas, de Fernando Pessoa
    22 septembre 2012

  19. En bref (Fernando Pessoa)
    6 octobre 2012

  20. L’affaire Vargas, de Fernando Pessoa (Folio/Galllimard)
    11 octobre 2012

  21. Archives for Fernando Pessoa
    13 octobre 2012

  22. Le jour où j’ai rencontré Fernando Pessoa
    15 octobre 2012

  23. Fernando Pessoa et le Portugal
    13 décembre 2012

  24. Le Banquier anarchiste de Fernando Pessoa
    15 décembre 2012

  25. Fernando Pessoa, écrivain lisboète
    16 décembre 2012

  26. L’Heure du Diable (1988) de Fernando Pessoa
    27 février 2013

  27. Proses vol 1 (1912-1920) vol 2 (1921-1935)
    16 avril 2013

  28. Salim Jay nous parle ici du grand écrivain, critique, polémiste et poète portugais Fernando Pessoa ...
    2 juin 2013

  29. A. Frias, Fernando Pessoa et le Quint-Empire de l’Amour. Quête du Désir et alter-sexualité
    28 juin 2013

  30. Proses 2 (1923-1935), de Fernando Pessoa (La Différence)
    6 juillet 2013

  31. Le Pèlerin, Fernando Pessoa
    4 septembre 2013

  32. Personne(s) d’après Le Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa
    7 novembre 2013

  33. Pour mieux connaître Fernando Pessoa
    31 décembre 2013

  34. Gourdan-Polignan. Littérature : soirée Fernando Pessoa
    3 juin 2014

  35. Poèmes français, de Fernando Pessoa
    21 septembre 2014

  36. Lisbonne, de Fernando Pessoa
    13 octobre 2014

  37. L’âme de Pessoa retrouvée dans une malle
    4 novembre 2014

  38. A. Piette, Méditation pessoanienne. Science de l’existence et destin de l’Anthropologue
    5 février 2015

  39. Une histoire du Fado
    19 avril 2015

  40. Portrait de Pessoa en auteur de romans policiers anglais
    29 juin 2015

  41. Ne vendez pas Pessoa
    24 août 2015

  42. Pessoa, le théâtre des hétéronymes
    11 septembre 2015

  43. Bureau de Tabac (Bilingue)
    7 janvier 2016

  44. Cinq voix portugaises emblématiques
    12 janvier 2016

  45. Fernando Pessoa, Dialogues sur la tyrannie
    7 mai 2017

  46. Coup de coeur... Fernando Pessoa...
    17 mai 2017

  47. Fernando Pessoa. De gedichten 1923-1935
    6 juillet 2017

  48. Fringale de Portugal
    29 août 2017