AccueilBibliographie Adhésion
Dernière mise à jour :
samedi 11 mars 2017






Sur le web
Voyage Portugal
Voyages au Portugal et Séjours au Portugal - Informations pour organiser et réserver votre voyage au Portugal (Week-ends, Séjours, Circuits, Croisières, location voiture ...) - Promotions pour partir pas cher au Portugal
Editions L’Originel
L’Originel
Revue et Maison d’Edition, aventure éditoriale phare de la recherche ésotérique, explore un corpus de références, sorte de "Trésor du Savoir" offrant des dossiers très denses sur les différentes filières littéraires, philosophiques ou ésotériques d’Occident comme d’Orient.
Wikio
Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse et dans les blogs pour trouver l’actualité qui vous intéresse.
Brèves
« L’affaire Vargas », de Fernando Pessoa
mercredi 17 octobre

Il s’agit d’un roman-détective, c’est-à-dire que seule compte la trame policière, le reste n’est pas important et donc pas raconté. L’intrigue se focalise sur le mystère et sa résolution. Monsieur Vargas est retrouvé mort dans une rue du quartier lisboète de Benfica. Il avait dîné chez un ami, devait en retrouver un autre en pleine nuit, mais s’il a bien quitté le domicile du premier, il n’est jamais parvenu jusqu’au deuxième.

Les enquêteurs sont convaincus qu’il s’agit d’un suicide, mais le doute subsiste. Arrive donc à un moment de l’histoire l’Auguste Dupin de Pessoa, qui était un admirateur d’Edgar Allan Poe, en la personne d’Abilio Quaresma. C’est le déchiffreur des nouvelles policières de Fernando Pessoa, qui apparaît pour la première fois dans celle-ci, selon la préface que l’auteur avait rédigée pour présenter son recueil. Quaresma le déchiffreur procède uniquement intellectuellement. Il pose à plat tous les faits, et les recoupe de façon à faire éclater la vérité.
Lire l’article complet

Rappel
Ne vendez pas Pessoa
par Céline Ngi
lundi 24 août 2015
par AFAFP

Fernando Pessoa est le plus insaisissable des poètes du siècle dernier. Mais aussi, le plus incontournable. Grande figure du patrimoine littéraire portugais, l’auteur du Livre de l’intranquillité mérite d’être (re)découvert, et à l’infini, infinie comme l’est son oeuvre signée sous différents "hétéronymes" (un terme auquel tient Pessoa, celui de pseudonyme ne correspondant pas à son projet). Bernardo Soares, Alberto Caiero, Ricardo Reis, Alvaro de Campos : ces noms où résonne un inquiétant mystère. La douleur et la rêverie, transfigurées par l’écriture, triomphantes face au néant qui les guette derrière chaque verbe. Mais encore ces lectures qui font mal.... "Mon isolement m’a façonné à son image et à sa ressemblance. La présence d’une autre personne - même d’une seule - entrave aussitôt ma pensée et, tandis que pour un homme normal le contact avec autrui est un stimulant pour son expression et son discours, ce contact, chez moi, est un antistimulant - si toutefois ce mot forgé de toutes pièces est jugé recevable par la langue. Je suis tout à fait capable, en tête en tête avec moi-même, d’imaginer d’innombrables traits d’esprit, de promptes réparties à des phrases que personne n’a prononcées, fulgurations d’une sociabilité intelligente sans personne à la ronde ; mais tout cela s’évanouit dès que je me trouve en présence d’une personne physique ; je perds toute intelligence, je ne peux plus dire un mot et, en moins d’une petite heure, je tombe de sommeil. Oui, parler avec les gens me donne envie de dormir. Seuls mes amis imaginaires, appartenant à un monde spectral, seuls les entretiens se déroulant en rêve possèdent pour moi une réalité véritable et un juste relief, et l’esprit se trouve aussi présent en eux qu’une image dans un miroir." (Le Livre de l’intranquillité, Christian Bourgois, extrait du fragment n°49 (p.78))

Plus de soixante-dix ans après la mort de Fernando Pessoa, une affaire concernant des manuscrits et lettres signés de sa main fait polémique au Portugal. Le neveu du poète, en possession de ces documents, a décidé de les vendre aux enchères, ce qui rendrait impossible une étude de ces écrits inédits.

Le trésor comporte notamment une correspondance avec Aleister Crowley, un écrivain, astrologue et magicien britannique, connu pour ses activités occultes, et qui aurait initié le satanisme en Grande-Bretagne. Pessoa a également laissé le manuscrit d’un roman inachevé, "Boca Do inferno" ("La Bouche de l’enfer"), qui traite du faux suicide de Crowley.

Crowley avait rendu une visite à Pessoa en 1930 à Lisbonne, séjour durant lequel les deux amis jouèrent ensemble aux échecs. Après quoi Crowley s’était éclipsé, laissant simplement son étui à cigarette accompagné d’un message dans lequel il annonçait son suicide. Apparemment, il ne s’agissait là que d’une mise en scène destinée à tromper une ancienne amante, puisque l’excentrique réapparu quelques semaines plus tard à Berlin, et ne mourut qu’en 1947 dans le Sussex, sans-le-sou et accroc à l’héroïne. Tous les propos avancés par Pessoa sur le faux suicide de Crowley attisèrent à l’époque des rumeurs sur la relation qu’entretenaient les deux hommes.

Cet épisode laisse imaginer le grand intérêt que peut présenter la correspondance en possession de l’héritier. La Bibliothèque Nationale de Lisbonne tient donc à s’opposer fermement à la vente. Si son directeur, Jorge Couto, ne parvient pas à trouver un accord avec la famille, il pourrait bien employer des mesures juridiques : depuis 2007, une loi permet aux bibliothèques d’empêcher la vente de manuscrits considérés comme héritage national.

Source : The Independant (14 juin 2008) Par Céline NgiFollow @Fluctuat_livresSource


Répondre à cet article
Dans la rubrique :
  1. Le Portugal de Pessoa
    1er décembre 2005

  2. Décès de Christian Bourgois
    21 décembre 2007

  3. L’héritage documentaire de Fernando Pessoa "trésor national"
    26 septembre 2009

  4. Le Pélerin, de Fernando Pessoa
    11 avril 2010

  5. L’éditeur Joachim Vital est mort
    11 mai 2010

  6. Ophélie et les directeurs des ressources humaines
    28 juin 2010

  7. FERNANDO PESSOA, QUARESMA, DÉCHIFFREUR
    5 juillet 2010

  8. Bibliothèque de l’été : Pessoa et le Portugal
    8 juillet 2010

  9. Retrouver le chemin de la verticalité
    18 novembre 2010

  10. L’éducation d’un stoïcien, Fernando Pessoa
    9 décembre 2010

  11. Desassossego, Lisbonne et Pessoa
    3 février 2011

  12. Lisbonne, haute en couleur
    9 mars 2011

  13. Biographie et bibliographie
    26 avril 2011

  14. Lisbonne de Fernando Pessoa
    6 mai 2011

  15. L’écrivain italien Antonio Tabucchi est mort
    26 mars 2012

  16. Traité de la négation, de Fernando Pessoa
    13 avril 2012

  17. Dialogues sur la tyrannie
    26 avril 2012

  18. L’affaire Vargas, de Fernando Pessoa
    22 septembre 2012

  19. En bref (Fernando Pessoa)
    6 octobre 2012

  20. L’affaire Vargas, de Fernando Pessoa (Folio/Galllimard)
    11 octobre 2012

  21. Archives for Fernando Pessoa
    13 octobre 2012

  22. Le jour où j’ai rencontré Fernando Pessoa
    15 octobre 2012

  23. Fernando Pessoa et le Portugal
    13 décembre 2012

  24. Le Banquier anarchiste de Fernando Pessoa
    15 décembre 2012

  25. Fernando Pessoa, écrivain lisboète
    16 décembre 2012

  26. L’Heure du Diable (1988) de Fernando Pessoa
    27 février 2013

  27. Proses vol 1 (1912-1920) vol 2 (1921-1935)
    16 avril 2013

  28. Salim Jay nous parle ici du grand écrivain, critique, polémiste et poète portugais Fernando Pessoa ...
    2 juin 2013

  29. A. Frias, Fernando Pessoa et le Quint-Empire de l’Amour. Quête du Désir et alter-sexualité
    28 juin 2013

  30. Proses 2 (1923-1935), de Fernando Pessoa (La Différence)
    6 juillet 2013

  31. Le Pèlerin, Fernando Pessoa
    4 septembre 2013

  32. Personne(s) d’après Le Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa
    7 novembre 2013

  33. Pour mieux connaître Fernando Pessoa
    31 décembre 2013

  34. Gourdan-Polignan. Littérature : soirée Fernando Pessoa
    3 juin 2014

  35. Poèmes français, de Fernando Pessoa
    21 septembre 2014

  36. Lisbonne, de Fernando Pessoa
    13 octobre 2014

  37. L’âme de Pessoa retrouvée dans une malle
    4 novembre 2014

  38. A. Piette, Méditation pessoanienne. Science de l’existence et destin de l’Anthropologue
    5 février 2015

  39. Une histoire du Fado
    19 avril 2015

  40. Portrait de Pessoa en auteur de romans policiers anglais
    29 juin 2015

  41. Ne vendez pas Pessoa
    24 août 2015

  42. Pessoa, le théâtre des hétéronymes
    11 septembre 2015

  43. Bureau de Tabac (Bilingue)
    7 janvier 2016

  44. Cinq voix portugaises emblématiques
    12 janvier 2016

  45. Fernando Pessoa, Dialogues sur la tyrannie
    19 janvier 2017