AccueilColloques conférences Adhésion
Dernière mise à jour :
samedi 6 janvier 2018






Sur le web
Voyage Portugal
Voyages au Portugal et Séjours au Portugal - Informations pour organiser et réserver votre voyage au Portugal (Week-ends, Séjours, Circuits, Croisières, location voiture ...) - Promotions pour partir pas cher au Portugal
Editions L’Originel
L’Originel
Revue et Maison d’Edition, aventure éditoriale phare de la recherche ésotérique, explore un corpus de références, sorte de "Trésor du Savoir" offrant des dossiers très denses sur les différentes filières littéraires, philosophiques ou ésotériques d’Occident comme d’Orient.
Wikio
Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse et dans les blogs pour trouver l’actualité qui vous intéresse.
Brèves
Lettres à Fernando Pessoa STAND G55 dimanche 22 mars au Salon du Livre Paris
samedi 21 mars

dimanche 22 mars 16:00 - 18:00 STAND G55

Auteur(s) : Jorge SEDAS NUNES Exposant : IMPECCABLES (EDITIONS) Public(s) : Grand Public Pays : Portugal

En savoir plus sur http://www.salondulivreparis.com/Programme/Moteurs-de-recherche/Zoom-Event,Lettres-a-Fernando-Pessoa.htm#oWBfzO92EXQYQHoI.99

http://www.salondulivreparis.com/Programme/Moteurs-de-recherche/Zoom-Event,Lettres-a-Fernando-Pessoa.htm

Hommage à Antonio Tabucchi
mardi 26 novembre
Pereira prétend

Vu, lu, entendu au festival

Maria-José de Lancastre a participé, samedi, soir, à l’hommage rendu à son mari, disparu en mars 2012, Antonio Tabucchi. L’écrivain italien, traducteur et passeur de l’œuvre de Fernando Pessoa en italien, fut le premier lauréat du Prix Jean-Monnet, à Cognac. en 1995, pour le roman « Pereira prétend ». Maria-José de Lancastre a évoqué l’œuvre et la vie de son compagnon de façon pudique et émouvante. Elle a dit combien Antonio Tabucchi était lié à la France, où il avait passé un an d’études. Elle a aussi raconté comment l’achat d’un livre de poche chez un bouquiniste, sur les quais, à Paris, avait changé sa vie. « Ce livre, c’était ‘‘le Bureau de tabac’’ de Pessoa, et Antonio, bouleversé, décida d’apprendre le portugais », a dit sa veuve. Maria-José de Lancastre a également dévoilé avoir fait don de manuscrits inédits de son mari à la Bibliothèque nationale de France.

Michel Boutant est un germanophile convaincu. Ancien professeur d’allemand, le président du Conseil général s’est adressé samedi à Michael Kumpfmüller dans la langue de Goethe. Ganz wunderbar !

Brigitte Richard est enchantée. La nouvelle présidente du festival a été impressionnée par l’auditorium plein comme un œuf, samedi matin, lors de la remise du Prix des lecteurs.

Sophie Jullien méritait bien des fleurs. La directrice du festival a été applaudie par le public et félicitée par Éric Naulleau. Samedi, le célèbre chroniqueur l’a priée de monter sur scène où elle a été acclamée.

Denis Montbello fréquente le festival littéraire de Cognac depuis maintenant quatre ans et trouve que l’événement se bonifie. L’auteur, qui vit à La Rochelle, a été épaté par les romans de deux auteurs italiens qu’il ne connaissait pas : Davide Longo et Marco Missiroli.

Cognac · Michel Boutant

Source

sur le web : sudouest
Franc-Maçonnerie et ésotérisme chez Fernando Pessoa
lundi 7 mai
Conférence de Marco Pasi le 8 mai 2012 à Bruxelles. CIERL (grande salle) Avenue Franklin Roosevelt, 17 - 1050 Bruxelles Renseignements : avileno@ulb.ac.be - +32 (0)2 650 42 37
Figuras do Herói, Universidade do Minho, Braga
jeudi 26 avril

Colóquio Internacional :: Figuras do Herói dia 26, 27 e 28 de Abril de 2012 Auditório do Instituto de Letras e Ciências Humanas Campus de Gualtar da Universidade do Minho, Braga, Portugal

A ne pas manquer : Mélanie Sag (Université de Picardie - Jules Verne), La galerie de héros de l’évêque romancier Jean-Pierre Camus : transgressions, ambiguïtés et exemplarité des héros romanesques de la Contre-Réforme.
En savoir plus

Cinquième édition de la Foire internationale du livre d’Haïti
La littérature est la preuve que la vie à elle seule ne suffit pas.
Fernando Pessoa
mercredi 20 décembre 2017
par AFAFP

« La littérature est la preuve que la vie à elle seule ne suffit pas », pour reprendre Fernando Pessoa. Le Nouvelliste (Communiqué de presse)

Pour terminer 2017 en beauté avec la politique de lecture publique et parce que « la littérature est la preuve que la vie à elle seule ne suffit pas », pour reprendre Fernando Pessoa, la cinquième édition de la Foire internationale du livre d’Haïti (FILHA), tenue dans l’enceinte du Palais municipal de Delmas les 15,16 et 17 décembre 2017, a été un motif de satisfaction pour le public. L’auteur de « Les enfants des héros », Lyonel Trouillot, l’invité d’honneur de cette fête du livre, a tendu la main à d’autres écrivains d’ici et d’ailleurs qui ont pris part à cette activité dont le thème retenu pour la 5e édition a été « Objektif Zòt : une littérature du solidaire ».

Il est donc question de solidarité et le pays à l’honneur à cette foire du livre en Haïti a été la Guadeloupe. Le poète Didyer Mannette, originaire de la commune de Morne-à-l’Eau (Guadeloupe), a versé Les larmes des mots, suivi de Ti mo a lanmou et Nou pran mo « pour s’inscrire dans l’universalité faisant place à l’humain ». Prendre part pour la première fois à un festival autour du livre en Haïti est « une occasion de pouvoir échanger, de créer un lien littéraire et solidaire avec Haïti », a-t-il affirmé avec élégance et un sourire bienveillant.

La littérature permet de franchir des limites, de tisser des affections, de s’ouvrir à demain malgré les maux. Les invités de l’invité d’honneur ont été le metteur en scène français François Marthouret, le chanteur Wooly Saint-Louis, l’artiste plasticien né à Nice Ernest Pignon-Ernest, et la comédienne de grand talent Magali Comeau-Denis, née à Aquin.

L’émergence de la diversité culturelle malgré un public réduit contrairement aux années précédentes, a été l’une des facettes évidentes de la 5e édition de la FILHA. Le poète américain d’origine sri-lankaise Indran Amirthanayagam, qui écrit en créole, français, anglais et en portugais, a traversé des îles et des frontières pour porter jusqu’à nous « Il n’est de solitude que l’île lointaine (poésie) ».

Des centaines d’écoliers et d’écolières portant des chausettes blanches, des gens de tout âge, de toute consistance, de toute fonction ont défilé sur le pavé du Palais municipal. Le public a été accueilli de sorte que la célébration du livre rassemble du grand monde. Des écrivains et des poètes de la littérature contemporaine d’Haïti tels que Inema Jeudi, Medhi Étienne Chalmers, Emmelie Prophète, Darline Honoré, Fresnel Larosiliere, Mme Franck Paul, Martine Fidèle, Ashley Laraque, Savannah Savary, Raquel Pélissier, Jean Yves Dorestal complètent partiellement le tableau des auteurs en signature. Il faut signaler que Gary Victor a remis, le samedi 16 décembre 2017, devant un parterre de jeunes écoliers en majorité, les prix aux 12 jeunes écoliers gagnants du concours national de nouvelle scolaire.

Publié le 2017-12-18 | Le Nouvelliste


Répondre à cet article