AccueilBibliographie Adhésion
Dernière mise à jour :
mercredi 1er novembre 2017






Sur le web
Voyage Portugal
Voyages au Portugal et Séjours au Portugal - Informations pour organiser et réserver votre voyage au Portugal (Week-ends, Séjours, Circuits, Croisières, location voiture ...) - Promotions pour partir pas cher au Portugal
Editions L’Originel
L’Originel
Revue et Maison d’Edition, aventure éditoriale phare de la recherche ésotérique, explore un corpus de références, sorte de "Trésor du Savoir" offrant des dossiers très denses sur les différentes filières littéraires, philosophiques ou ésotériques d’Occident comme d’Orient.
Wikio
Wikio est un portail d’information qui fouille dans les sites de presse et dans les blogs pour trouver l’actualité qui vous intéresse.
Brèves
« L’affaire Vargas », de Fernando Pessoa
mercredi 17 octobre

Il s’agit d’un roman-détective, c’est-à-dire que seule compte la trame policière, le reste n’est pas important et donc pas raconté. L’intrigue se focalise sur le mystère et sa résolution. Monsieur Vargas est retrouvé mort dans une rue du quartier lisboète de Benfica. Il avait dîné chez un ami, devait en retrouver un autre en pleine nuit, mais s’il a bien quitté le domicile du premier, il n’est jamais parvenu jusqu’au deuxième.

Les enquêteurs sont convaincus qu’il s’agit d’un suicide, mais le doute subsiste. Arrive donc à un moment de l’histoire l’Auguste Dupin de Pessoa, qui était un admirateur d’Edgar Allan Poe, en la personne d’Abilio Quaresma. C’est le déchiffreur des nouvelles policières de Fernando Pessoa, qui apparaît pour la première fois dans celle-ci, selon la préface que l’auteur avait rédigée pour présenter son recueil. Quaresma le déchiffreur procède uniquement intellectuellement. Il pose à plat tous les faits, et les recoupe de façon à faire éclater la vérité.
Lire l’article complet

Poster un message
Votre réponse fait suite à l'article :
lundi 24 août 2015
par AFAFP
Rappel
Ne vendez pas Pessoa
par Céline Ngi

Fernando Pessoa est le plus insaisissable des poètes du siècle dernier. Mais aussi, le plus incontournable. Grande figure du patrimoine littéraire portugais, l’auteur du Livre de l’intranquillité mérite d’être (re)découvert, et à l’infini, infinie comme l’est son oeuvre signée sous différents "hétéronymes" (un terme auquel tient Pessoa, celui de pseudonyme ne correspondant pas à son projet). Bernardo Soares, Alberto Caiero, Ricardo Reis, Alvaro de Campos : ces noms où résonne un inquiétant mystère. La douleur et la rêverie, transfigurées par l’écriture, triomphantes face au néant qui les guette derrière chaque verbe.

Source



retour à l'article

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]